Aïkido club d'Évreux - Morihei Ueshiba, fondateur
Maître Morihei Ueshiba, fondateur de l'aïkido

L’aïkido, une discipline accessible à tous

L'aïkido, une discipline créée à la fin des années 40, est un art martial adapté au monde moderne

L’aïkido est une discipline accessible à tous. Son fondateur, Morihei Ueshiba (1883-1969), fut inspiré par les meilleurs maîtres d’arts martiaux du Japon de l’époque (écoles de jujitsu et d’escrime traditionnelle).

À côté de ce retour aux sources de l’esprit traditionnel du samouraï, il réussit à ouvrir sa pratique à des notions plus modernes : recherche de la paix, de la fraternité et de l’harmonie, et développa à partir de 1948 l’enseignement d’une discipline neuve et originale, qui commença dès 1950 à rayonner dans le monde entier, notamment en France.

L’aïki n’est pas une technique pour se battre ou pour défaire l’ennemi. C’est le moyen de réconcilier le monde et de faire de tous les êtres humains les membres d’une même famille.

Morihei Ueshiba

L'équilibre de l'individu par rapport à lui‑même, et par rapport à son environnement

La recherche de l’aïkidoka est celle de l’équilibre optimum de l’individu par rapport à lui-même, et par rapport à son environnement. À travers cette discipline, chacun peut se conformer à ses possibilités physiques, le but étant précisément de mieux les connaître. Une telle pratique est donc accessible à tous, homme ou femme, quel que soit l’âge et la pratique sportive antérieure. La pratique de l’aïkido nécessite d’utiliser avant tout la souplesse, l’énergie, la capacité à évaluer rapidement des situations, plutôt que la simple force physique.

L’aïkido est un art martial authentique et original qui fait partie intégrante du budo (voie martiale)

Pour cette raison, l’étude de l’aïkido comprend celle du maniement, au moins élémentaire, des principales armes traditionnelles :

Les principes

L’essence de toute technique d’aïkido réside dans l’emploi du corps tout entier en vue de créer une sphère dynamique autour d’un centre stable et énergique. L’aïkido est avant tout un art du placement (tsukuri) le plus judicieux de la personne dans une situation d’attaque, et celui des déplacements (taï-sabaki) le plus en harmonie possible avec ceux de l’attaquant, le tout dans le respect de la mobilité anatomique “naturelle”.

Être centré

Le pratiquant d’aïkido développe progressivement une posture décontractée dans laquelle il cherche à placer l’essentiel de sa gravité vers son centre physiologique situé dans le bas de l’abdomen : seika tanden. Le résultat est qu’un mouvement même banal devient gracieux et ne demande que très peu d’énergie.

L'aïkido

L'aïkido, une discipline physique et morale complète

Discipline physique et morale complète, l’aïkido permet d’acquérir une parfaite maîtrise de soi en assurant un développement harmonieux du corps.

Dans le cadre de la

Journée internationale des femmes,
montez gratuitement sur les tatamis et venez découvrir l'aïkido ! Un art martial accessible à toutes et tous, sans compétition...

PORTES OUVERTES
DU 4 AU 11

MARS 2023